jeudi 23 mars 2017

Ne jetez pas vos bocaux!



Cet article fait suite à la même question posée par différentes personnes. 

Chris et moi avons commencé le zéro déchet sans le savoir il y a plus ou moins deux ans. Depuis juillet 2016 (et notre lecture du livre de Béa Johnson) nous nous sommes investis de plus en plus afin de réduire nos déchets au strict minimum, à l'inévitable. 

Nous achetons la plupart de nos aliments en vrac, nous utilisons des bocaux de conservation, nous vons réduit nos besoins, consommons un maximum de produits sans emballages et le peu qui reste et n'existe pas en vrac près de chez nous est acheté dans des matériaux recyclables à plusieurs reprises, de préférence. 

Nous privilégions par exemple le papier et le carton (recyclés si possible), le métal, le bois, le tissu (coton, chanvre, bambou, lin) et bien sûr le verre

Sauf que depuis plusieurs mois, notre bac de tri pour le verre ne se rempli plus. Pourquoi? 

Nous nous fournissons régulièrement auprès d'une épicerie en vrac de Liège, dont j'ai déjà parlé plusieurs fois, l'Entre-pot

Dans cette boutique, vous trouvez du vrac et pour faire vos achats, des sachets en tissu réutilisables à la vente mais aussi des bocaux en verre récupérés par les vendeuses, nettoyés, réutilisés et mis à la disposition des clients gratuitement

Chris et moi avons trouvé cette initiative fantastique et avons donc décidé de mettre la main à la pâte (très modestement). Lorsque nous achetons des produits (alimentaires, entretien, hygiène) dans des contenants en verre, nous choisissons ceux qui seront les plus pratiques pour la réutilisation, (il nous est déjà arrivé de changer de marque de passata de tomates pour que l'étiquette soit plus facile à enlever) nous les utilisons pour ensuite les faire tremper pendant quelques heures dans un seau d'eau froide afin que l'étiquette se décolle facilement. 

Certaines étiquettes sont plus faciles que d'autres à décoller, celles des pots de yaourt, par exemple, sont collées avec du lait, deux heures dans l'eau froide et pouf! Elles s'enlèvent toute seule. Par contre les pots de choco sont plus compliqués. Dans ce cas, je laisse tremper une nuit, et ensuite de frotte avec un grattoir pour enlever l'étiquette et les traces de colle. 

Nous lavons ensuite les bocaux et bouteilles et nous les apportons à l'Entre-pot pour qu'ils soient réutilisés par les clients. 

Nous ne demandons rien pour ces bocaux que nous avons achetés et dont nous avons consommé le contenu. Nous ne demandons pas le prix d'une consigne. 

Pour nous, c'est un petit geste citoyen qui ne nous coûte rien et permet aux clients du magasin d'acheter du vrac. Au final, c'est le but, non? Permettre à un maximum de gens de faire leurs courses sans emballages à usage unique

Je trouve plus naturel de donner ces bocaux vides plutôt que de les jeter dans les bulles à verre alors qu'ils sont encore en parfait état. 

Donc, si vous ne savez pas quoi faire de vos bocaux en verre, ne cherchez plus!