lundi 20 mars 2017

La conférence de Béa Johnson



Hier, mes amis, j'étais dans un état de surexcitation pas possible. 

Certains d'entre nous ressentent ce sentiment d'impatience et de fébrilité à l'occasion d'un concert de Beyoncé ou de Metallica. Pour moi hier, c'était pareil, sauf que la personne que j'allais voir ne donnait pas un concert, mais une conférence et ce n'était pas une chanteuse mais Béa Johnson, celle par qui tout a commencé. 

Cette conférence était organisée par le magasin de vrac GraspHopper qui a ouvert la même semaine. (Visite prévue pour vous en parler!!) Leur site est en construction ICI.

Vous n'imaginez pas à quel point j'ai pu être casse-pied, Chris et ma mère qui m'accompagnaient ont eu bien du mérite. La conférence se passait à Louvain-la-Neuve, les portes ouvraient à 15h et la conférence commençait à 16h.

A partir de 13h j'ai commencé à me trémousser sur mon siège, nous étions encore à table à la Crêperie Bretonne (que je recommande d'ailleurs à tous pour leur choix délirant et leur carte longue de plusieurs kilomètres). J'avais bien entendu apporté des serviettes en tissu ainsi que nos pailles en métal, ce qui nous a d'ailleurs valu une petite conversation sur le zéro déchet avec la serveuse qui aurait bien voulu assister aussi à la conférence (malheureusement pour elle, c'était à l'heure du goûter. Et quand on travaille dans une crêperie...). 

A 14h10 je passais les portes de l'amphi pour payer notre entrée, à 15h les portes s'ouvre et nous nous asseyons tout devant, à 15h50 Béa Johnson arrive et prépare son slideshow. 

Je suis aux anges, je sais parfaitement que tout ce qui va se dire est dans son livre, que j'ai relu plusieurs fois, mais le fait de voir un si grand nombre d'auditeurs (670 personnes!) pour entendre parler du zéro déchet par la papesse du mouvement, c'est quelque chose! 

Laissez-moi vous dire que c'était la conférence la plus dynamique et la plus drôle à laquelle j'ai eu l'occasion d'assister. Béa Johnson est marrante, sympathique comme tout, place aux bons moments des petites blagues qui ont beaucoup fait rire, est disponible et adore parler du zéro déchet!

A la fin de la conférence, quelques auditeurs ont posé des questions et les organisateurs de l’événement ont dû refréner les ardeurs de Béa qui visiblement n'était pas fatiguée du tout et aurait bien discuté encore pendant des heures des trucs et astuces pour se débarrasser de sa poubelle. 

Pour la séquence "Demain et après", la RTBF avait même fait le déplacement, si vous regardez le journal télévisé régulièrement et cette séquence en particulier, vous aurez peut-être l'occasion de nous apercevoir derrière Béa Johnson. 😁

Ensuite, séance de dédicace. Elle va vite, elle signe les livres à tour de bras et tout le monde se dépêche malgré l'envie de lui poser pleins de questions et de faire part de ses expériences car la file est longue et le soir tombe. 
Viens mon tour, autant vous dire que j'ai pris un peu plus de temps que tout le monde (désolée pour les gens derrière moi), mais il est si difficile d'arrêter Béa Johnson quand elle est lancée sur le sujet du zéro déchet que j'ai eu du mal à partir. 

Un petit selfie pour prouver qu'on était là, mon livre signé sous le bras et nous voilà sortis pour rejoindre la gare et rentrer à la maison. 

Je n'ai absolument pas regretté d'avoir passé mon dimanche après-midi dans un auditoire, d'avoir fait presque trois heures de train aller-retour pour y assister, car voir Béa Johnson en conférence, ça regonfle à bloc le moral et la motivation. 

Si vous avez un jour l'occasion d'y participer, foncez!!