jeudi 5 janvier 2017

Les chaussures





J'ai déjà abordé le sujet des vêtements, sachez que la même philosophie du "peu mais mieux" est appliquée aux chaussures. 
J'ai beaucoup réfléchi à la meilleure solution, aux paires de chaussures que j'avais, à leur matière, à leur durabilité, à l'usage que j'en ai... Je suis donc passée de 11 paires de chaussures (comprenant tous les types: sport, rando, ville, sandales...) à 5 paires (1xrando, 1x baskets de sport, 1x baskets d'été, 2x Palladium). 
J'ai tout simplement fait une sélection et n'ai pas retenu les chaussures qui s'abîment vite, qui ne sont pas polyvalentes, qui ne sont pas imperméables, qui ne peuvent servir qu'une seule saison, qui ne sèchent pas vite, etc.
Le modèle qui répond à tous mes critères en terme de solidité, de souplesse, de polyvalence est la Palladium

Elles ont tout vécu, des journées de boulot debout, aux 300 km de marche au Japon, aux rues de Londres, aux campagnes belges et françaises, la plage, la montagne... Increvables, elles sont. Elles sèchent vite quand elles sont mouillées et la semelle remontant devant évite que mon pied ne le soit trop vite. 

Je suis le genre de personne qui n'aime pas perdre du temps avec des questions comme "que vais-je porter aujourd'hui?". Je suis trop paresseuse et endormie le matin que pour faire des choix compliqués, j'ai supprimé le problème à la base: j'ai adopté un uniforme, donc j'ai trouvé la chaussure qui me convient en tout temps. 

J'ai l'intention de les user jusqu'à la corde, de les réparer quand c'est possible auprès d'un cordonnier et de ne m'en procurer à nouveau que quand je n'aurais plus le choix. 
1 paire noire pour le travail, 1 paire claire pour le privé.