mercredi 16 novembre 2016

La presse gratuite - Les pubs



Le zéro déchet ne signifie pas seulement ne pas sortir la poubelle des "divers" et trier tout le reste. 

Cela signifie qu'on limite également le recyclage. Quand je parle du zéro déchet autour de moi, souvent les gens me disent: 

"Moi aussi je suis zéro déchet, je trie tout et je vais au parc à conteneurs." 

Pratiquer le zéro déchet implique d'éviter au maximum tout ce qui se jette ou se recycle après un usage unique. Je prends un exemple; les pubs et la presse gratuite que l'on reçoit en masse!
 Ce n'est pas parce que c'est du papier et que cela se recycle que nous devons accepter l'abattage constant de milliers d'arbres. A plus forte raison quand cet abattage massif sert à imprimer des publicités que nous ne lisons qu'à peine. 
J'ai donc décidé de faire la chasse au courrier indésirable. Nous avons collé un avis "stop pub" sur notre boîte aux lettres. Vous pouvez vous en procurer un gratuitement sur le site suivant: 
Cet autocollant n'est pas la solution ultime car beaucoup de distributeurs de journaux et autres pubs n'y prennent pas garde (ou s'en fiche, tout simplement). Lorsqu'une pub passe tout de même dans la fente de ma boîte aux lettres, soit j'écris directement à la société afin de réclamer plus d'attention à ma volonté de ne pas recevoir de pub, soit j'écris directement sur l'enveloppe pré-affranchie en indiquant que je refuse leur publication. 
Une coiffeuse travaille tout près de chez moi et chaque mois elle distribue un carton avec ses tarifs dans toutes les boîtes du quartier. Après trois fois, j'ai décidé de lui déposer son carton dans sa boîte en lui demandant par lettre accompagnée qu'elle prenne notre autocollant au sérieux. Verdict le mois prochain. 
Nous avons souscrit à toutes les factures électroniques que nous avons pu, afin d'éviter le papier. Nous avons également choisi des domiciliations pour la plupart de nos charges ainsi que des ordres permanents. Nous n'avons plus besoin de penser à ces paiements. 
Ce combat contre les papiers inutiles est très frustrant, car il est difficile d'éradiquer la presse gratuite et les pubs. Mais avec de la persévérance, je suis certaine de pouvoir y arriver. A ce jour, nous recevons principalement les cartes vertes de l'assurance auto, le journal de la commune, du syndicat et de la mutuelle. J'espère pouvoir faire cesser ces deux derniers.