vendredi 7 juillet 2017

Enrayer le stress




Notre société nous stresse de plus en plus. Nous sommes débordés, en retard et n'avons jamais le temps. Nous gonflons nos agendas d'un tas d'activités et nous nous mordons les doigts le soir parce que nous n'avons pas pu tout accomplir.

Ceux et celles qui cumulent un emploi à temps plein avec l'éducation des enfants et l'entretien de la maison n'ont pas une minute à eux.

Toute cette agitation entraîne un stress permanent et peu conduire au burn-out si on y prend pas garde.

Personnellement, je n'ai pas d'enfant, un petit appartement à entretenir et des trajets assez courts entre mon lieu de travail et mon domicile. J'ai donc moins de facteurs de stress dans ma vie que la plupart d'entre nous. Néanmoins, cela ne signifie pas que je n'y suis pas sujette.

Je souhaite partager avec vous les trucs et astuces que j'ai recueillis (et testés) au fil de mes lectures et de mes vagabondages sur le net afin de contenir le stress, voire de le mettre en veilleuse pendant quelques instants ou quelques heures.

😎 Cessons de surcharger nos agendas.

Soyons réalistes. Tenter de caser notre journée de travail, le sport des enfants, les trajets, la rédaction d'un mémoire, une séance de badminton, le cours du soir d'espagnol, la préparation du souper, le jogging du matin et un câlin en 24 petites heures relève de la folie furieuse. Lorsque j'étais étudiante, mes plannings de blocus n'étaient jamais réalisables: je notais à la page près ce que j'avais l'intention d'étudier sur une journée. Je ne parvenais que rarement à boucler le programme prévu et cela ajoutait un stress inutile à l'angoisse des examens. 

Prévoyez moins. Laissez des plages horaires vides entre chaque activité pour vous laisser le temps de prendre le temps, de retomber sur vos pieds en cas d'imprévu. Allégez votre agenda et vous respirerez bien mieux, vous serez moins pressé et moins stressé. Étalez vos activités, vous aurez le temps devant vous. Le temps comme le silence relèvent du luxe à notre époque. 


😎 Respirons à fond.

Un des trucs qui reviennent le plus souvent lorsqu'on parle de gestion du stress, c'est la respiration. Lorsque nous sommes enfants, nous respirons naturellement, même en cas de stress. Nous inspirons et expirons en rythme avec notre diaphragme. 
En grandissant, nous déréglons cette respiration et finalement nous bloquons notre souffle, le saccadons et cette arythmie nous stresse inconsciemment. 
Notre corps ne peut pas gérer correctement un souffle ne lui apportant pas l'oxygène dont il a besoin pour alimenter notre cerveau et lui permettre de fonctionner correctement. 

Un conseil: isolez-vous. Sortez marcher dehors si possible. La lumière naturelle, l'air frais et un regard neuf sur votre environnement vous aideront à déstresser. Ne prenez surtout pas votre smartphone avec vous. Votre petit écran va vous stimuler encore plus et vous ne vous concentrerez pas sur votre respiration. Inspirez à fond pendant plusieurs secondes en gonflant le ventre (position naturelle du diaphragme) et expirez en rentrant le ventre. Faites ceci plusieurs fois d'affilée, fermez les yeux et concentrez vous sur une pensée agréable (merci Peter Pan). 


😎 Profitons de la lumière naturelle. 

Nos journées se déroulent souvent à l'intérieur. Pour les plus chanceux nous travaillons à proximité d'une fenêtre. La lumière naturelle permet à notre corps de se caler sur le rythme du soleil et de la journée, ce qui est très important pour assurer un fonctionnement optimal et une bonne nuit de repos. Nous sommes des animaux diurnes, la lumière du soleil nous régule et nous fait du bien. 

Profitez de votre pause pour vous aérer, penser à autre chose, découvrir les environs de votre lieu de travail, si possible seul/e afin de vous recentrer sur vous-même. A nouveau, laissez votre smartphone derrière vous. La vitamine D absorbée ainsi par votre peau vous déstressera et vous pourrez vous émerveiller sur de petites choses qu'on rate souvent: le gamin qui court après les pigeons, les nouvelles fleurs d'un parterre, un nuage à la drôle de forme, la devanture d'un restaurant... Respirez, ouvrez vos yeux. 


😎 Dormons suffisamment. 

C'est archi-connu. Plus on manque de sommeil, plus on est fatigué, stressé. On ne peut pas réfléchir correctement, travailler ou conduire en ayant toutes ses facultés quand on manque de sommeil. 

Allez dormir assez tôt que pour pouvoir accumuler les heures de sommeil nécessaires. Un adulte a besoin d'environ 6 à 8 heures de sommeil par jour. N'allumez pas votre télévision, évitez d'utiliser un écran 45 minutes avant d'aller vous coucher. La lumière artificielle des écrans stimule votre rétine et votre cerveau... Il pense qu'il fait encore grand jour. 
Notre société à tendance à déprécier le sommeil, la sieste et le repos. N'oublions pas que c'est par eux que notre corps se ressource pour ensuite permettre d'assimiler plus d'informations et produire plus d'énergie. Dormir est indispensable pour votre humeur, votre corps et votre vie en général. N'écoutez pas les détracteurs quand vous expliquerez que vous avez passé votre journée de congé à lire, boire du thé et dormir. Vous aurez profité de votre temps pour vous, ça n'a pas de prix.


😎 Hydratons-nous. 

Outre le sommeil, l'hydratation est indispensable. Notre corps est composé à +/- 70% d'eau. 
C'est un facteur important de gestion du stress que la majorité d'entre nous ignore totalement. La relation entre notre bonne hydratation, notre humeur et notre stress est prouvée. 

En vous levant le matin, en premier lieu, buvez deux verres d'eau. Ceci permettra à votre corps de se réhydrater après une nuit de sommeil, de nettoyer votre système digestif et de vous réveiller en douceur. Durant toute la journée gardez une gourde d'eau à proximité et buvez régulièrement. Vous saurez que vous êtes bien hydraté lorsque votre urine sera transparente. 
Les sodas, cafés, thés, jus de fruits sont à consommer avec parcimonie. L'eau est la seule boisson indispensable, aucune autre ne l'égale en qualité et en capacité d'hydratation du corps. D'ailleurs toutes les boissons sont à base... d'eau. 
Si vous êtes accro à la caféine, à la théine ou autre taurine, réduisez petit à petit vos doses et remplacez-les par de grands verres d'eau. 


😎 Changeons des détails de notre quotidien. 

La monotonie entraîne le détachement. Combien de fois avons-nous parcouru le trajet domicile-travail et réalisé une fois arrivé à bon port qu'on ne se souvient même plus du voyage effectué? Notre cerveau se déconnecte automatiquement de ce qui est répétitif, il se met en "dormance", un peu comme lorsque l'on médite. 

Pour retrouver un regard neuf, changez de petites choses de votre quotidien. Modifiez votre itinéraire habituel, prenez les transports en commun, marchez. Préparez-vous de bons petits plats sains et savoureux, occupez-vous de plantes, fleurissez votre extérieur, inscrivez-vous à la bibliothèque publique, discutez avec votre épicier, découvrez un salon de thé dans votre quartier et donnez rendez-vous à un/e ami/e... La seule limite est votre imagination.


😎 Désactivons les notifications de nos smartphones. 

Bip. Bip. Bip. Et nous voilà coupés du monde. Nous cessons toute activité, perdons notre concentration sur le moment présent parce que notre Tamagoshi nouvelle génération réclame notre attention. Et lorsque nous ne pouvons consulter à l'instant nos notifications, nous sommes parcourus d'une sensation de manque

Désactivez toutes les notifications de réseaux sociaux, e-mails privés et autres distractions.
Désinstallez votre boîte mails pro de votre smartphone privé. Vous pourrez vous ménager des périodes dédiées à leur consultation dans la journée. Et si il y avait vraiment une urgence, vous êtes toujours joignable par appel. Après tout, à quoi sert un téléphone? 


😎 Utilisons des sonneries douces et/ou qui mettent de bonne humeur. 

"Happy" de Pharrell Williams, "Another Day of Sun" de la B.O. de Lalaland, "Feeling Good" de Nina Simone... Ces chansons mettent immédiatement de bonne humeur, je les fredonne à longueur de journée. Avoir un rythme entraînant en tête aide inconsciemment à être de bonne humeur et donc moins stressé/e. 

Choisissez votre propre musique bien-être et utilisez-la comme sonnerie pour votre téléphone. Tous les goûts sont permis. Réglez les sonneries de votre téléphone fixe, de vos notifications, de votre sonnette d'entrée pour qu'elles ne vous fassent pas sursauter à tout moment. 


😎 Essayons-nous au yoga et à la méditation. 

Ces deux pratiques sont reconnues pour permettre de se recentrer sur soi-même, se calmer, contrôler sa respiration et son stress. Le yoga dénoue les muscles, améliore l'équilibre et la respiration. La méditation vide l'esprit et met le cerveau en pause au bon moment, tout ce dont il a besoin dans notre société hyper-connectée où nous sommes tous sollicités en permanence. 

Commencez doucement. Ne vous mettez pas la pression (ce n'est pas le but recherché) si vous ne touchez pas vos orteils. C'est en pratiquant un peu tous les jours que vous verrez des résultats. La méditation fonctionne de la même manière, les premières fois on ne parvient pas à se vider l'esprit, on ne trouve pas la bonne position (le Lotus n'est pas forcément adapté à tout le monde, prenez le temps de trouver la position dans laquelle vous vous sentez détendu/e). C'est en persévérant que vous pourrez méditer un peu plus chaque jour. 


💤

A nouveau, ne vous mettez pas la pression. N'essayez pas de mettre tous ces conseils en pratique en un seul jour. Sélectionnez ceux qui sont les plus susceptibles de fonctionner pour vous, en adéquation avec votre emploi du temps et allez-y à votre aise. 

Le stress est l'ennemi de votre quotidien, combattez-le intelligemment. 😉