jeudi 9 mars 2017

Lecture: No impact man



Je suis une fan des gens qui tentent des expériences extrêmes

Internet me permet de découvrir régulièrement des gens hors du commun. 
Qui vivent dans des Tiny-House, qui vivent sans argent, sans frigo, sans voiture, d'autres qui transforment leur appartement en jungle, des minimalistes de l'extrême et bien entendu des adeptes du zéro déchet. 

La dernière découverte en date est No impact man, ou de son vrai nom Colin Beavan. 

Dans cet ouvrage il retrace son expérience d'une année vers un mode de vie le plus "no impact" possible. Avec sa femme, sa fille et son chien, il a changé son mode de vie du tout au tout. 

Tout au long de ces 12 mois, ils vont éviter de prendre les transports générateurs de pollution et donc ressortir leurs vélos, ils vont passer du supermarché au marché de produits locaux et bio, réduire leur rayon de consommation à 400km, utiliser des couches lavables pour leur fille, ne plus prendre l'ascenseur, se défaire de leur télévision, de leur frigo et ils iront jusqu'à débrancher le courant... 

Après cette année d'expériences et de nouveaux gestes écolo, ils en ont gardés quelques uns et abandonnés d'autres. 
Ce qui est intéressant c'est que le tout premier geste no impact qu'ils ont adopté est... le zéro déchet!

Colin gardera ses poubelles et les disséquera dans les premiers chapitres pour cibler les gestes producteurs de déchets. 
Il découvrira que la première des grandes règles pour éviter les déchets est de tout simplement les refuser! Une quantité incroyable de déchets nous assaille dès que nous sortons de chez nous. 

Ce livre est une mine de réflexions sur l'écologie et nos habitudes dévastatrices. Il m'a également mise de très bonne humeur car il est profondément optimiste, malgré l'évocation de faits catastrophiques qui se déroulent chaque jour dans le monde. 

Colin Beavan m'a rappelé quelque chose de très important. Parfois, quand nous voulons bien faire, quand nous voulons faire notre maximum pour réduire notre empreinte écologique, quand nous souhaitons de tout notre être que les choses changent et que le monde se ressaisisse, nous pouvons très facilement être affligés, découragés face aux problèmes mondiaux qui semblent réduire à néant tous nos efforts. 

Grâce à ce livre, j'ai compris que je ne pourrais sans doute pas changer le monde entier ni tous mes contemporains, mais je peux me changer et influencer les gens autour de moi pour que les bons gestes se répandent. Je peux essayer de vivre au maximum en accord avec mes valeurs ce qui m'apporte le bonheur et donne un sens à ma vie.