vendredi 20 janvier 2017

Les cotons démaquillants




Je ne me maquille pas (je pensais l'avoir déjà dit: je suis une paresseuse). 

Je n'aime pas ça. J'ai essayé. Je le jure, votre Honneur. Mais il n'y a rien à faire, le maquillage, le vernis à ongle, les jupes, les talons, les sacs à main, les paillettes et moi on est pas copains. 

Quand je me maquillais, je l'oubliais tout de suite et je me retrouvais avec une tête de panda pour la journée après m'être frotté les yeux au premier coup de vent. 

J'ai tout de même en ma possession un lot de cotons démaquillants lavables en machine pour plusieurs raisons:

- Pour Chris lorsqu'il se nettoie le visage au vinaigre de cidre de pomme,

- Pour absorber l'excès d'huile de jojoba

- Pour se rafraîchir en été avec de l'eau froide, 

- Pour ma soeur (qui se maquille) quand elle dort à la maison, 

- Pour désinfecter une plaie avec du vinaigre ou de l'alcool à 90°, 

- Pour nettoyer mes boucles d'oreilles et mon collier (Flash info exclusif: j'ai des bijoux de fille!) 

Ces cotons m'ont coûté une vingtaine d'euros, je les ai depuis des années et ils sont impeccables. 
J'ai reçu un filet pour la machine avec le lot, il me sert de réceptacle pour les cotons utilisés et lorsqu'il est plein, hop! En machine avec les blancs! 

Le zéro déchet = l'art de faire des économies et d'utiliser de beaux objets qui donnent le sourire dès le matin! 

Bye bye les cotons jetables qui peluchent, qui coûtent cher sur le long terme et qui envahissent nos poubelles!