dimanche 22 avril 2018

J'ai testé : le rasoir de sécurité





Tu ne t'en rends pas toujours compte, mais sache que je prends des risques pour tester certaines alternatives zéro déchet, je m'en vais te le prouver de suite. 

Sur ce blog, j'ai souvent écrit à propos de l'hygiène zéro déchet. Que ce soit les savons, déodorants, cure-oreilles, dentifrices et autres huiles naturelles. 

Il y a cependant un sujet que je n'avais pas encore abordé et pourtant, Dieu sait à quel point je brûlais d'envie de le tester : le rasoir de sécurité

Je vois déjà à ta tête que tu penses au rasoir de film d'horreur ou de mafieux, le genre Sweeney Todd bien sanguinolent. Je te rassure de suite: s'il s'agissait de ce genre d'instrument JAMAIS que n'aurais tenté l'expérience, tout simplement parce que je suis bien trop maladroite que pour me lancer dans une aventure pareille [chui pas folle]. 


D'ailleurs, le rasoir en question s'appelle "de sécurité" pour une raison précise: il est bien plus sécurisant que son cousin le "coupe-chou" (moi aussi je trouve ce surnom... poétique). 

Il m'a fallu quelques années avant d'oser me lancer de trouver ledit rasoir. Sur les blogs des zerowasters anglo-saxons, on ne jure que par lui et pourtant il est assez compliqué à trouver dans nos contrées. J'imagine qu'il attend son heure, tapi dans l'ombre. 

Bref, dans ma vie j'ai testé tout un tas de produits pour me défaire de mes poiêtches. Les crèmes bien chimiques et puantes, les rasoirs jetables BIC, les rasoirs Vénus à têtes jetables et un épilateur électrique. 

J'avoue que j'ai toujours préféré le résultat au rasoir, l'épilateur ne marche pas pour moi : mes poils sont trop fins. 

Bref, il y a quelques semaines j'ai découvert qu'une de mes enseignes favorites, Sapiens sapiens [mais si, souviens-toi! Je t'en ai parlé ICI] vend le fameux appareil. 

J'ai donc acquis mon précieux et je l'ai testé dans les 24h. 



Résultat : impeccable! Je n'ai jamais eu les gambettes aussi douces! Et le plus beau : je ne me suis pas coupée une seule fois! Il faut dire que j'ai fait très très attention et que j'ai à peine posé le rasoir sur ma peau. J'avais un peu peur que ma maladresse naturelle ne m'envoie à l'hôpital pour une hémorragie, mais je m'en suis sortie comme une cheffe! 


Je t'ai rédigé une petite fiche technique pour te convaincre de passer à cet objet magique : 


Les avantages



👍 Minimaliste
👍 Efficace! Je n'ai jamais eu un tel résultat avec d'autres techniques de rasage/épilation ,
👍 Simple d'utilisation (je t'explique après) , 
👍 Bel objet (on dirait que je l'ai piqué à mon grand-père) , 
👍 Peu cher (36€ chez Sapiens sapiens, avec la première lame fournie qui dure facilement quelques mois pour un usage modéré et un bon entretien) , 
👍 Zéro déchet : seule la lame est à recycler (dans les métaux) lorsqu'elle est émoussée , 
👍 Durable dans le temps (c'est le genre d'objet qui dure toute la vie) , 
👍 Le look rétro: j'adore!


Les inconvénients



👎 A tester lors des voyages en avion, certaines adeptes zéro déchet ont dû abandonner leur lame aux contrôles, mais apparemment on peut s'en procurer facilement partout dans le monde pour un prix dérisoire , 
👎 Le stress de la première fois, mais on s'y fait très vite.


Comment faire ?  



Je ne vais pas te mentir, je me suis évidemment renseignée sur Internet avant de me lancer, histoire de maîtriser à peu près mon nouvel ami. J'ai donc lu avec attention l'article de ce blog : Slow in Liège partagé sur la page Facebook de Sapiens sapiens.

Concrètement, je suis un poil (j'ai pas pu résister) plus barbare que Sophie Bernard, je n'ai pas de blaireau et j'ai tout fait au savon d'Alep, avec mes ptites mains et un fond d'eau pour rincer le rasoir. 

En bref


😏 Tu t'installes confortablement , 
😏 Tu auras besoin de ton savon d'Alep, d'un bol avec de l'eau chaude, d'un autre bol avec de l'eau pour rincer ton rasoir, et... c'est tout , 
😏 Tu savonnes la zone à raser et tu passes légèrement, sans appuyer le rasoir d'abord dans le sens de la pousse du poil, ensuite dans le sens inverse , 
😏 N'oublie pas de rincer régulièrement ton rasoir pendant l'utilisation pour ôter les poils coupés et le savon , 
😏 Tu rinces, tu sèches et tu hydrates bien avec de l'huile de jojoba ou autre produit hydratant adapté (bio de préférence), 
😏 Idem pour les aisselles et les autres parties de ton corps que tu souhaites raser 😉,  
😚 Tu admires le résultat.

Si tu préfères la version plus aboutie de Slow in Liège, n'hésite pas à suivre ses bons conseils !

Important : N'oublie pas de toujours bien rincer et sécher ton rasoir (je démonte le mien que je laisse sécher sur une micro-fibre) pour éviter que la lame ne s'oxyde. 

Pour les barbus qui me lisent, vous pouvez bien sûr adapter ces conseils à votre barbe si vous aimez être rasés de près!

Où trouver cette magie


Comme je te le disais, j'ai acheté mon rasoir (Merkur Solingen) chez Sapiens sapiens à Liège pour 36€, la première lame était fournie. Je pense me souvenir que le paquet de lames de rechange était à 6,50 € pour 10 pièces. 

Quand on compare au prix d'un rasoir de type Vénus/Gillette + le coût des têtes de rechange, on a vite fait le calcul! Il faut bien entendu investir au départ dans un rasoir plus cher que les jetables, mais sur le long terme ton portefeuille, ta poubelle et la planète sont gagnants!

GraspHopper vend également des rasoirs de sécurité et blaireau à Ottignies-Louvain-la-Neuve. 

Dernier recours : le commander sur Internet. Personnellement, le prix des rasoirs que j'ai trouvés vendus en ligne sont presque au double de celui vendu chez Sapiens sapiens!