mardi 15 août 2017

Les médias zéro déchet




Dans ce nouvel article, je vais aborder avec vous un sujet assez sensible quand j'en parle autour de moi: les médias. La musique, les films, les livres, etc.
Pendant mon adolescence, comme beaucoup d'entre nous, j'ai collectionné les vinyles, cassettes audio et vidéo (oh la vieille!), les CD's, DVD's, et bien sûr, les livres!
Etant une lectrice assidue, j'ai accumulé pendant des années quantité de livres que je ne lisais qu'une fois. Dans ma petite chambre d'ado j'avais une chaîne Hi-Fi avec tourne-disque, deux lecteurs cassettes, une radio avec lecteur CD et cassette (encore), une TV, un magnétoscope et ma bibliothèque remplie de livres.
A l'époque il était très coûteux aussi bien en argent qu'en place de constituer ses propres collections de médias. Tout ce matériel occupait une place phénoménale dans ma petite chambre et accumulait une couche de poussière à faire pâlir mon grenier. J'étais très fière de cette collection et j'étais obsédée par l'idée de la compléter encore et encore par de nouveaux titres.

Je commetais alors une erreur très répandue: je pensais que mes livres, CD's et autres montraient ma personnalité. Je voulais impressionner mon entourage et moi-même par mes connaissances et mes goûts supposés. Depuis j'ai appris que c'est en discutant avec les gens, en parlant à propos de certains sujets, que je suis vraiment quelqu'un. Ma bibliothèque n'est pas moi. Ma collection de films non plus. 

Lors de mes divers déménagements, j'ai peu à peu réduit mes collections, distribuant, donnant mes livres, CD's, DVD's et autres supports médias à des amis, aux médiathèques et bibliothèques. Leur poids me donnait une bonne raison de m'en défaire.
Depuis cinq ans, Chris et moi trions régulièrement nos possessions et les médias sont un des domaines dans lesquels les sélections ont été les plus drastiques.

Notre époque dématérialise les médias et nous permet de les consulter à volonté n'importe où, c'est le bon moment pour se désencombrer!

Comment avons nous remplacé nos supports médias?

💿 La musique: Nous avons des goûts très éclectiques et si nous devions nous constituer une collection de CD's reprenant la majorité des artistes/styles musicaux que nous écoutons, une armoire entière n'y suffirait pas. C'est pourquoi nous sommes abonnés à Spotify. Nous n'avons plus du tout de support matériel pour écouter de la musique, hormis l'enceinte Bluetooth qui prend si peu de place qu'on ne la remarque plus.

🎥 Les films, séries et documentaires: Exit également les DVD's, cassettes et lecteurs. Nous louons des films sur le catalogue de notre opérateur et avons un abonnement à Netflix. Ceci dit, nous ne regardons presque plus la télévision. En soirée, nous préférons lire, cuisiner, discuter ou écrire sur le blog. Je ne suis pas sûre que nous remplacerions notre écran si celui-ci venait à tomber en panne. Nous allons de plus en plus rarement au cinéma parce que peu de films nous tentent en ce moment et lorsque nous nous offrons une petite séance, nous ne manquons pas d'y aller en train et d'emporter notre matériel zéro déchet.

📚 Les livres: Au début, j'ai eu beaucoup de mal à me séparer de mes livres. On dirait qu'ils ont sur nous une ascendance magique, j'avais l'impression d'abandonner un être doué de vie dans ce monde cruel... Mon inscription à la bibliothèque publique fut un déclencheur pour mon tri: à ce jour notre "bibliothèque" ne se compose plus que de livres pratiques (recettes véganes, zéro déchet, etc) et des livres d'art et de photos (99% de cette catégorie appartient à Chris). Le tout tient sur deux étagères et fait régulièrement l'objet de nouvelles purges. De cette manière, j'ai moins de ménage à faire, mais surtout j'offre à la bibliothèque des ouvrages en bon état qui seront mis à disposition d'autres personnes (et que je pourrais éventuellement réemprunter). J'ai commencé également à acheter des livres en version électronique pour les lire sur mon smartphone (ceci pour les livres en anglais ou italien que je ne trouverais pas en bibliothèque de francophonie).

🎲 Les jeux: Idem pour les jeux, nous avons trié le peu de jeux de société, cartes et plateaux que nous avions et nous avons fait don d'une grande partie à la ludothèque qui jouxte la bibliothèque. Et au vu des yeux tout brillants de la ludothécaire, j'ai vraiment envie de recommencer! De plus, nous inscrire à la ludothèque nous permet d'emprunter un jeu à l'occasion pendant 15 jours pour une somme plus que modique! 

📷 Les photos: Nous avons scanné toutes nos photos et n'imprimons plus celles que nous faisons. Lorsque nous rentrons d'un voyage et que nous souhaitons montrer nos photos à notre famille, nous sélectionnons les plus belles, les stockons sur une clé USB et utilisons la télévision pour les "projeter". Tout le monde peut ainsi en profiter et nous n'entreposons pas de volumineux albums photos que personne ne consulte jamais. La plupart sont ensuite conservées sur un cloud, afin de libérer l'espace de stockage de nos téléphones. 

📖 Les magazines: Voici déjà deux ans que nous n'achetons plus de magazines papier. Avant je collectionnais les piles de magazines, principalement de décoration. Je me suis aperçue que j'achetais ces périodiques principalement pour regarder les belles images (comme une gamine et j'assume 😁). A présent je me contente de Pinterest et Instagram, j'y trouve largement mon bonheur sans avoir à stocker des piles de papier que je ne consulte presque pas. 

Après ces purges dans nos armoires et bibliothèques, je m'aperçois que si nous devions déménager aujourd'hui, nous n'aurions plus qu'une caisse de livres à déménager... Quand nous sommes arrivés dans cet appartement, il y en avait plus de 20... C'est un bon score!