mercredi 5 avril 2017

Nouveaux gestes zéro déchet


Pratiquer le zéro déchet, c'est accepter de remettre chacune de nos habitudes en question, jusqu'à atteindre le but souhaité. 

Malgré que notre poubelle soit déjà mise à rude épreuve depuis deux ans, nous continuons à évoluer dans la démarche, à trouver de nouvelles solutions à des détails auxquels nous ne pensions pas il y a seulement quelques jours. 

Quand on commence à se poser des questions, on ne peut plus s'arrêter. Un sujet en entraîne un autre, un changement amène le suivant et ainsi de suite.

Depuis que j'ai créé ce blog, nous avons changé plusieurs petites choses. Des détails qui peuvent paraître insignifiants, mais qui compte vraiment pour nous, dans notre démarche. 

Des améliorations, des idées pêchées par-ci par-là qui nous aident à nous rapprocher chaque jour de notre idéal zéro déchet. J'ai décidé d'être sincère et de ne pas modifier mes articles passés, où je parle de certaines solutions zéro déchet que j'ai abandonnées entre-temps. Je pense qu'il est important que vous sachiez que la solution miracle qui répond à tous nos critères (éthiques, biologiques, locavores, zéro déchet,...) n'est pas toujours celle qui nous tombe dans les mains en premier. 

Parfois nous adoptons un geste, une habitude qui nous semble convenir à notre mode de vie et quelques jours, semaines, mois après, nous nous apercevons que finalement ce n'est pas exactement ce que nous souhaitions. Nous nous lançons alors dans une nouvelle recherche de solution. Parfois cette dernière nous arrive d'on ne sait où, sans même que nous y ayons pensé! Et alors c'est magique 🌟!!!

Voici donc une petite liste de ce que nous avons amélioré ces derniers mois. Il est possible que d'autres listes du même genre viennent s'intercaler entre mes articles dans les mois à venir. 

🌸 Nous avons remplacé les bouteilles de vinaigre ménager en plastique par des bouteilles en verre. Bin oui, c'est bête mais avant nous pensions vraiment bien faire en triant les PMC. Quand le zéro déchet s'est attaqué à ce détail de notre quotidien, nous achetions des packs de bouteilles en plastique chez Colruyt que nous placions religieusement dans le sac bleu. Nous avons revu notre copie, nous utilisons le vinaigre avec plus de parcimonie et nous récupérons les bouteilles vides en verre pour les réutiliser. Depuis 3 mois nous n'avons utilisé qu'une bouteille et un quart. Pas mal.

🌸 Nous sommes passés de l'huile de jojoba en bouteilles en plastique par de l'huile de tournesol de cuisine (bouteille en verre) pour nous hydrater le visage. Et là, c'est encore à Béa Johnson que nous devons ce changement! Nous avions presque terminé notre dernier flacon d'huile de jojoba et je cherchais activement un remplacement. Lors de sa conférence, Béa Johnson a expliqué qu'elle utilisait de l'huile de tournesol. Et hop! Une solution tombée du ciel! Comme elle le dit souvent: ce qui est bon dans la cuisine l'est aussi dans la salle de bain. 

🌸 Nous avons revendu le micro-ondes. Cet électroménager prenait beaucoup de place sur notre plan de travail et après examen il nous est apparu que nous ne nous en servions qu'une fois ou deux par mois. Minimalisme oblige, nous avons donc revendu cette brave bête sur 2emain. Quand on cuisine tous les jours des produits frais, le micro-ondes devient vite superflu.

🌸 Nous avons également vendu le congélateur. Ce dernier se trouvait dans le garage, au sous-sol de notre immeuble. Nous n'avions pas de place pour le mettre dans la cuisine de l'appartement. Au final, il ne servait que pour un pot de glace pour Chris... qui n'aimait pas plus que ça monter et descendre les escaliers pour si peu. Nous avons donc convenu d'un commun accord que la glace peut être réservée aux promenades pendant l'été en ville au lieu d'être ingurgitée sans réfléchir dans le divan le soir. La rareté de la chose la rend plus précieuse.

🌸 Nous achetons dorénavant notre thé en vrac. A la Magie du Thé à Namur, vous pouvez venir avec vos propres boîtes à thé pour les faire remplir. Thés bio, japonais, chinois, aromatisés, etc. Tout est disponible! 

🌸 Nous lessivons moins souvent nos vêtements. Avant, nous portions nos vêtements un seul jour et ils étaient directement mis à la machine. Depuis la lecture de No impact man nous sommes plus critiques et nous nous fions d'avantage à notre odorat et à notre vue afin de décider si un vêtement doit réellement être lavé ou pas. Je vous rassure, nous sommes toujours propres sur nous! 

🌸 En rapport avec le point précédent, j'ai amélioré ma recette de déodorant. Le roll-on eau+huile essentielle de palmarosa fonctionne bien, sauf pour les longues journées de travail. J'ai donc eu l'idée de combiner ce déo maison avec du bicarbonate de soude. Magique! Je passe le roll-on sous mes aisselles, je prend une pincée de bicarbonate l'étend en addition avec la palmarosa. Effet longue durée! Mes vêtements ne sentent plus rien en fin de journée, je peux donc simplement les aérer et les rafraîchir avec mon spray de lavande. 

🌸 Dans le même état d'esprit nous ne nous lavons plus les cheveux tous les jours. Ayant des cheveux courts, en prenant notre douche nous avions l'habitude de nous laver les cheveux en même temps. Chaque jour. La santé de nos cheveux n'exige pas un shampoing quotidien. Au contraire, les laver trop souvent les rend secs et fragiles. Nous espaçons donc nos shampoing.