vendredi 17 février 2017

Les déodorants




Après le dentifrice, voilà que j'aborde le sujet des odeurs corporelles

Je ne suis pas sujette à une transpiration abondante, sauf en périodes de stress. (Comme la majorité des gens, j'imagine). 

Il n'empêche que, comme tout le monde, je me sens plus sûre de moi si je sais que quoiqu'il arrive je ne vais pas sentir de phoque/fennec/âne/rat mort/poney/biffez la mention inutile. 

J'ai commencé par tester il y a des années les déodorants en spray Weleda
Ensuite, j'ai utilisé une pierre d'alun pendant des années. Jusqu'au jour où je l'ai cassée par maladresse. 

Après renseignements, il s'est avéré que la pierre d'alun n'est pas toujours naturelle. Il existe une pierre d'alun synthétique qui, concrètement, est tout aussi toxique pour notre corps que les déodorants en bombes vendus dans le commerce.

(Pour vérifier si la pierre d'alun est naturelle, sachez qu'elle doit comporter la composition suivante: "Pierre d'alun au Potassium d'Alum". Si vous voyez sur l'étiquette "Pierre d'alun à l'Ammonium d'Alum" c'est de la synthétique).

J'ai ensuite testé le déodorant Aromaco de Lush. Il fonctionne bien et Chris utilise toujours ce produit depuis des années. 

Perso, je voulais trouvez quelque chose de plus naturel. J'ai lu les ingrédients de ce déodorant, ils ne sont pas mauvais en soi, mais je n'ai pas envie de devoir courir à Bruxelles à chaque fois que je suis à la fin de mon déo. Je voulais pouvoir le trouver dans mes magasins habituels. 

J'ai réessayé la pierre d'alun. Mais cette solution à des limites pour moi. Dès que le stress ou l'effort sont un peu trop intenses, la pierre d'alun n'est plus efficace. 

J'ai fait allusion il y a quelques temps au fait que je testais le bicarbonate de soude en tant que déodorant. Cette solution a également ses limites dans le temps: jusqu'à 15h, parfait. A partir d'un certain moment la poudre se disperse et l'odeur de transpiration revient. 

Il paraît que c'est moi qui exagère, mais j'imagine que vous me comprendrez si je vous dis que dès que j'ai l'impression de sentir la transpiration, je ne me sens pas à l'aise, du coup je transpire encore plus et c'est de pire en pire. 

En ce moment je teste donc une autre solution - trouvée dans le livre "La famille presque zéro déchet" - l'huile essentielle de Palmarosa. Dans le livre, l'auteur utilise une goutte pure sous chaque aisselle. J'ai tenté l'expérience juste avant de partir en marche Adeps et malgré la transpiration abondante pendant la marche, je ne sentais presque rien. 

Par contre, je me méfie toujours des huiles essentielles et les utiliser pures me semble toujours un peu risqué. J'ai donc trouvé des recettes où l'on conseille de la diluer dans de l'huile de jojoba. J'ai plutôt essayé de la diluer dans de l'eau.

J'ai acheté un roll-on en verre chez Biovital que j'ai rempli d'eau avec 6 gouttes d'huile essentielle de palmarosa.

Cette "recette" fonctionne très bien. Je la teste depuis deux semaines sans problème majeur.

Je vais donc utiliser la palmarosa dorénavant.